L'histoire est indispensable pour comprendre le passé

   La mémoire est indispensable pour construire le présent 

-----------------------

Le 7 juillet 2019, le Plessis-Trévise a 120 ans ...

Quand, faisant suite aux doléances des citoyens français, l’Assemblée Constituante réorganise, en 1789, le mille-feuilles administratif, judiciaire et financier qui régit la population et l’espace français à cette époque, il n’était pas question de la commune du Plessis-Trévise : notre actuel territoire communal était alors quasiment recouvert de bois avec à chaque extrémité le domaine de La Lande situé sur la commune de Villiers-sur-Marne et le domaine du Plessis-Saint-Antoine au sud, situé sur la commune de La Queue- en-Brie.

 

L’histoire s’accélère à la mort de la veuve du Maréchal Mortier alors unique propriétaire de ces domaines quand, en 1857, Jean Augustin Ardouin en fait l’acquisition auprès de ses héritiers et entreprend de les lotir pour revendre. Le cadre paisible et verdoyant attire des familles parisiennes aisées qui vont y édifier pour leurs loisirs de somptueuses villas. Une population locale chargée de l’entretien des propriétés s’installe sur place.

Il se crée alors un hameau « Plessis-Trévise ». Dès 1860, le Syndicat des propriétaires de Plessis-Trévise milite pour les intérêts et l’indépendance du hameau, éloigné des centres de Villiers-sur-Marne ou de La Queue-en-Brie et dont les habitants se sentent délaissés.

 

Après un combat de près de 40 ans, appuyé par la construction d’une école et d’une chapelle, le 7 juillet 1899, la commune du Plessis-Trévise est officiellement créée à partir de détachements des communes de Villiers-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne et  La Queue-en-Brie, héritant à ce titre d’un passé plus que millénaire.

 

A cette date, la population de notre commune s’établit à environ 900 habitants. C’est un petit village rural avec ses commerçants et artisans, hôteliers-restaurateurs. Quelques petites entreprises (Manufacture des Faux-Cols, Ateliers de construction cycles et automobiles Dupont …) se sont implantées offrant un emploi de proximité aux plessissois et plessissoises.

Scènes d'époque ...

Mémoire-du-Plessis-Trévise vous propose de découvrir ou re-découvir le passé insoupçonné, émouvant mais  toujours passionnant de notre ville, à travers quatre espaces thématiques (Mémoire des Lieux, Mémoire du Temps, Mémoire des Hommes et Mémoire de Papier) complétés d'une galerie de portraits et d'une bibliothèque de références.

 

Partager très amplement notre connaissance de l'histoire de notre ville sous la forme de nombreux articles, la transmettre aux générations actuelles et futures, vous replonger dans l'atmosphère d'un passé pas toujours très éloigné, tels sont nos objectifs.

 

Le site s'enrichit régulièrement et nous vous invitons, par conséquent, à venir régulièrement lui rendre visite. 

Vous pouvez également y contribuer en partageant des documents inédits en votre possession ou en nous faisant part de vos remarques, suggestions ou compléments. (Pour cela, rendez-vous sur le menu "Nous contacter").

 

     SOUTENEZ  NOTRE  ASSOCIATION

Nos travaux vous intéressent... Aidez-nous à financer nos recherches  et projets en faisant un don. Notre association étant reconnue d'Intérêt Général, un reçu fiscal vous sera délivré vous permettant de bénéficier d'une réduction d'impôts. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Le Plessis-Trévise (Val de Marne)

Ecole de musique || Centre Ville || Tour Eiffel et Tour Montparnasse

 

 

Informations de localisation :

Le Plessis-Trévise est une commune du Val de Marne, située à environ

16 km au sud-est de Paris à la limite des départements 93 (Seine

Saint-Denis) et 77 (Seine-et-Marne). Ses communes voisines sont :

- Villiers-sur-Marne (au nord-ouest),

- Champigny-sur-Marne (à l'ouest),

- Chennevières-sur-Marne (au sud-ouest),

- La Queue-en-Brie (au sud),

- Pontault-Combault (au sud-est et dans le département 77), 

- Noisy-le-Grand (au nord-est et dans le département 93).

La Forêt Régionale du Plessis-Saint-Antoine, la ferme du même nom et ses terres agricoles, classées non constructibles, occupent l'extrémité Sud de la commune tandis que le Bois de Saint-Martin (situé à 90 % sur la commune de Noisy-Le-Grand) prolongé par le Bois de Célie, borde une grande partie de son flanc Nord-Est.  

 

 

                                              

 

JUILLET 2019

                                              

Article du Plessis Mag
de juin 2019

En 1968, avenue Marbeau, les travaux de  construction d'une nouvelle école débutaient.

50 ans après, le 29 juin 2019, l'école Marbeau a fété son jubilé en présence de nombreux participants.

En 1905, la toute jeune commune du Plessis-Trévise se doit d'éclairer ses avenues pour que ses habitants puissent circuler en toute sécurité la nuit venue.

Elle fait figure de pionnière et se lance alors dans l'éclairage public au Lusol.

                                              

Précédents articles sur le site

Article du Plessis Mag
d' avril 2019

.Qu'il fallait trimer dans les siècles passés  - bécher, arroser, sarcler, semer/planter, tailler - avant d'espérer connaître le bonheur de la récolte pour nourriir sa famille ou celle de son employeur...

                                              

Société Historique du Plessis-Trévise (SHPT)

 

Fondée en 1978, régie par la loi de 1901, reconnue d'Intérêt général en 2018, membre du Comité de liaison des Sociétés d’Histoire du Val-de-Marne (CLIO 94), la Société Historique du Plessis- Trévise s’est donnée pour mission de reconstituer le passé de la commune, de sauvegarder la mémoire de ses habitants et de diffuser les connaissances qu’elle a acquises au fil du temps. A ce titre, elle a accumulé à ce jour plus de 2000 documents (photos, cartes postales, plans, films, lithographies, livres anciens témoignages écrits et oraux ...)

La Société Historique a édité 4 livres. Elle a été sollicitée lors d’ouvrages départementaux. De nombreuses expositions théma-tiques ont été organisées au niveau communal. Elle a participé à de multiples exposi-tions temporaires en partenariat avec d’autres associations loca-les ou régionales. Elle apporte chaque année son concours aux expositions organisées par les Archives départementales du Val de Marne.

Depuis de nombreuses années, elle publie la rubrique "Chronique du Passé" dans le "Plessis Mag'" journal mensuel édité par la ville du Plessis-Trévise. 

Depuis le 28 septembre 2015, le site "mémoire-du-plessis-trévise" est ouvert. Il constitue une nouvelle étape dans la diffusion de l'histoire  de la ville.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2015-2019 SHPT - Mémoire-du-Plessis-Trévise.fr